GUIDE DU PARRAIN

 

Ce petit guide a pour but de vous aider à mener à bien votre parrainage.

 

Deux sigles qui reviennent souvent :

 

1. AGE : "Association Grandir Ensemble Burkina", association française qui gère les parrainages.

 

2. ASOPO : "Association Orphelin Pour Orphelin", association au Burkina. Elle existait avant AGE et gère les parrainages sur le terrain, à Gourcy. Elle est composée de Jérôme, de Félicité et de Reléwendé, les trois travaillent à la Direction de l'Enseignement. Adolphe en est le président mais il habite actuellement en France.

 

Trois étapes dans la mise en place de votre parrainage :

 

1. Vous adressez au secrétariat d'AGE (secrétariat d'AGE, Brigitte de la Malène, Lugin, 87380, Château-Chervix) votre bulletin de parrainage (pour avoir ce bulletin, en faire la demande au secrétariat, voir p.7, ou imprimer le bulletin situé p.16), très lisiblement rempli, et un chèque de 25 euros libellé à l'ordre de AGE Burkina, correspondant au premier mois de parrainage.

Puis, AGE vous enverra un RIB (relevé d'identité bancaire) qui indiquera les coordonnées bancaires d'AGE.

 

2. Vous établissez dans votre banque un virement automatique mensuel de 25 euros vers AGE, avec le RIB. Ce n'est pas un prélèvement automatique, mais un virement (vous pouvez l'arrêter quand vous le désirez... si c'était le cas prévenez-nous avant, dans l'intérêt de l'enfant).

 

Le montant de ce virement est de 25 euros par mois, si possible en milieu de mois. Si vous préférez faire un chèque pour six ou douze mois de parrainage à la fois, c'est un autre mode de règlement possible... dites-le nous.

 

Lorsque AGE constate que votre virement est établi vous recevrez les coordonnées de votre filleul(e).

 

 

3. Vous écrirez à votre filleul 2 fois par an. Ne lui communiquez pas votre adresse. Tout le courrier doit passer par AGE et ASOPO. Un "passeur" porte le courrier de France au Burkina (la poste au Burkina n’est pas suffisamment fiable). Vous serez averti un mois avant le départ du courrier. La lettre permet à l'enfant de prendre conscience que quelqu'un, loin du Burkina, l'aide et pense à lui, et que lui, de son côté, doit faire des efforts pour bien travailler.

L'enfant est très content de recevoir une carte postale ou une photo de vous, de votre famille, ou du coin où vous habitez. Un texte de 4 ou 5 lignes écrit très lisiblement suffit. Tout doit tenir dans une enveloppe ordinaire. Si vous avez du mal à trouver de jolies cartes postales ou si c'est plus facile pour vous, vous pouvez aussi imprimer et commenter une de vos photos  ou une image de paysage ou de monument de France trouvée sur internet.

 

Votre filleul(e) vous écrira deux fois par an.


  Le courrier est un gros travail pour ASOPO, car écrire n'est pas dans la culture locale. De plus, les enfants ne parlent pas français en famille, ils l'apprennent à l'école. Il leur faut donc plusieurs années d'apprentissage pour pouvoir vous écrire eux-mêmes. Enfin, ce n'est pas habituel pour un enfant de s'adresser à un adulte. ASOPO et des filleuls plus âgés aident les petits.

 

La vie de notre association

 

AGE vous enverra une ou deux fois par an une lettre vous donnant des nouvelles d'AGE/ASOPO, souvent accompagnée d'une plus courte lettre destinée aux jeunes parrains et aux jeunes de votre entourage.

 Chaque année, vous recevrez un reçu fiscal permettant une déduction fiscale de 66% du montant de vos dons, dans la limite  de 20% de votre revenu imposable ; il est possible de reporter l'excédent éventuel pendant 5 ans aux mêmes conditions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 Page précédente                                    Page suivante